Un appartement à Paris - Guillaume Musso

Publié le 21 Juin 2017

Un appartement à Paris

Guillaume Musso

ISBN-13: 978-2845639614

Paru le 30 Mars 2017 chez XO Editions

Résumé:

"L'art est un mensonge qui dit la vérité..."

Paris, un atelier d'artiste caché au fond d'une allée verdoyante.

Madeline l'a loué pour s'y reposer et s'isoler. À la suite d'une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorché vifs sont contraints de cohabiter quelques jours.

L'atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l'assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd’hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d'unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires.

Mais pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.

Le dernier livre que j'avais lu de Guillaume Musso était Central Park qui m'avait "bluffée", à aucun moment je ne m'était douté de l'aboutissement de cette histoire!

Quand Un appartement à Paris est sorti, j'ai tout de suite aimé la couverture mais j'ai hésité à me lancer dans la lecture du livre. Pourquoi? Je ne sais pas trop mais je crois que je n'osais pas car je ne voulais pas être déçue.

L'histoire se déroule pour le début de l'histoire à Paris avec la rencontre de 2 personnages haut en couleurs qui trainent pas mal de casseroles derrière eux. Madeline et Gaspard vont se retrouver happé dans l'histoire d'une vie, celle du peintre Sean Lorenz.

Ce livre m'a plu car la lecture est fluide et au fil des pages on a envie d'en savoir plus sur la relation entre Madeline et Gaspard et surtout éclaircir les points sombres de la vie de Lorenz. On y parle d'amour parental et à l'opposé de violence sur mineur, on retrouve des personnages blessés par vie qui tentent de survivre malgré leurs démons.

Le roman est bien mené, on se laisse embarquer dans l'histoire jusqu'à la dernière page.

Citation extraite du livre : "Qu'y a-t-il, au fond, de plus triste que de voir son âme sœur devenir son âme damnée?"

Rédigé par Marie Caki

Publié dans #Livres

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article